Latin - Grec : Mme CROZIER

La fin de l'année approche et l'heure des choix avec elle... Dans les jours qui viennent, les élèves de 6ème opteront ou pas pour découvrir le latin l'an prochain, ceux de quatrième en feront de même pour le grec...

nutellatin

Voici quelques éléments de réflexion que j'ai voulu livrer aux collégiens et à leurs familles:

1-L'apport culturel des langues anciennes.

L'apprentissage de ces langues permet aux enfants de s'ouvrir sur un patrimoine et une civilisation essentiels dans notre région (première province romaine).

L'étude des oeuvres grecques et latines améliore la compréhension de la littérature française .

La comparaison entre notre passé et notre présent donne a l'esprit le recul nécessaire pour assurer la liberté du jugement et l'aptitude à s'ouvrir sur d'autres cultures .

2- L' apport linguistique des langues anciennes. L'accès aux langues modernes est grandement facilité par l'étude du grec et du latin : le vocabulaire de l'espagnol et du catalan est puisé dans celui des langues anciennes et la grammaire de l'allemand s'inspire de celle du latin et du grec .

Le vocabulaire français est pour80% d'origine latine : connaître le latin permet d'une part, de comprendre la formation des mots , d'autre par, d'éviter bien souvent des fautes d'orthographe .

Le vocabulaire du français est grandement tributaire du latin et du grec : le grec étant "la langue internationale des sciences"la connaissance de cette langue de cette langue est une aide appréciable. par exemple dans les études de médecine ou de pharmacie. De plus , le droit français s'inspirant du droit instauré par les Romains , pour un juriste le latin devient un apport nécessaire .Enfin le latin ayant été longtemps la seule langue écrite sur notre territoire , sa connaissance est indispensable pour un historien.

3/L'apport méthodologique des langues anciennes :

Le passage d'une langue à une autre , dont le fonctionnement est différent (le latin et le grec , contrairement au français et à la plupart des langues modernes , sont des langues à déclinaisons) , développe les aptitudes à l'analyse et à la synthèse .

Les exercices de traduction , par les comparaisons et les précisions auxquelles ils invitent , contribuent grandement à la maîtrise de la langue maternelle (de nombreuses notions importantes en français, notamment grammaticales, sont approfondies en cours de latin ou de grec) .

 

Conclusion

L'étude du latin et du grec n'a pas pour but de former des spécialistes . Ces deux langues anciennes offrent à tous les élèves un savoir et une formation fructueux quelle que soit ensuite leur orientation .De plus, la continuation de ces options au lycée est intéressante puisqu'elles sont généreusement notées au bac

Modifier le commentaire 

par Admin Bellefontaine le 17 mai 2012 à 14:31

haut de page